Sexualité : l'hymen artificiel, une plaie pour le Maroc ?

Grâce à la société chinoise Gigimo, les femmes peuvent s’offrir une nouvelle virginité
« Like a virgin », tel est le slogan qu’aurait pu utiliser la société chinoise Gigimo pour vendre son hymen artificiel. D’une valeur de 300 dirhams (26 euros), cette poche hydrosoluble qui libère un liquide rouge semblable à du sang, attire de plus en plus de jeunes Marocaines qui souhaitent simuler « la première fois ». Un phénomène qui inquiète les oulémas et leurs sympathisants.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site