Côte d'Ivoire : Affi Nguessan s'en prend désormais à Dominique Ouattara !

 

Pascal Affi Nguessan ici ce mercredi face à la presse à Abidjan (ph W) - 

Abidjan le 4 décembre 2013 © koaci.com – La gestion des Finances sous l'ère Alassane Ouattara est jugée catastrophique par le président du Front populaire ivoirien (FPI).

Pascal Affi N'Guessan a affirmé à la presse que face à cette situation, le Fonds monétaire international (FMI) a dessaisi la Côte d'Ivoire de la gestion de ses Finances. 

Cette situation est liée selon lui, à la gestion familiale, clanique à la présidence ivoirienne. 
"La présidence est désormais une instance d'exécution. Le trésor, l'autorité de régulation des marchés publics sont logés à la présidence, " s' est justifié le président du FPI. 

Une autre raison de la gestion catastrophique des Finances est due selon lui à l'interférence de la première dame dans le fonctionnement de l'Etat. 

"Sa femme interfère dans le fonctionnement. On ne sait pas, c'est quel ministère elle gère. Des structures parallèles sont mises en place pour étouffer l'économie," a insisté Affi N'Guessan. 

Le président du FPI a par ailleurs ajouté que la primature a perdu toutes ses prérogatives. Elle est devenue selon lui une coquille vide.
Le sujet relatif à l'endettement de la Côte d'Ivoire a été évoqué par le président du Parti fondé par Laurent Gbagbo. 

Ce dernier a affirmé en présence de la presse que l'ancien président ivoirien, était récemment en Guinée équatoriale pour emprunter encore de l'argent. 

"Ils sont en contact avec la Guinée Équatoriale, d'où le voyage de Bédié," a- t - il martelé, déplorant par ailleurs les trois emprunts obligataires organisés en l'espace d'un an par le pouvoir d'Abidjan. 

A moins de deux ans de la fin du mandat de l'actuel président de la république, Pascal Affi N'Guessan demande l'assainissement de l'environnement socio-économique. 

"Au lieu de courir derrière les prêteurs, il doit courir après la paix en Côte d'Ivoire. C'est pourquoi je dis qu'il faut changer de paradigme," a-t - il précisé. 
Affi N'Guessan a enfin conclu qu'être un pays émergent ne se décrète. 

Wassimagnon ; koaci.com


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site