An 1 de la flamme de la paix

30 juillet 2007 - 30juillet2008. voilà un an qu'a été organisé au stade municipal de Bouaké une cérémonie dénommée "flamme de la paix" où ont été symboliquement brûlées des armes pour marquer officiellement la fin de la guerre et la réunification du pays. Quel bilan?
1- Sur le plan militaire, nous assistons à une véritable accalmie même si le DDR a du plomb dans l'aile;

2- L'horizon du processus électorale n'est pas totalement visible. Il y a encore des blocages politiques. Le Président de la République n'a-t-il pas déclaré lors de sa visite à Séguela que les cartes d'identité seront délivrées après les élections, alors qu'il avait eu un consensus sur le mode opératoire de l'identification, à savoir la délivrance de la carte d'identité et de la carte d'électeur in si tu le jour de l'enrôlement. Cette déclaration du Chef de l'Etat montre sa mauvaise foie et son hypocrisie chaque fois qu'il reprend le refrain du respect de la date du 30 novembre 2008 pour l'organisation de l'élection présidentielle;

3- Personne ne peut dire avec certitude et assurance quand débutera l'identification;

4- Le pays n'est pas encore réunifié. La présence du corps préfectorale dans la zone centre-nord-ouest (CNO) n'est que symbolique. Nous attendons de SORO Guillaume, secrétaire des forces nouvelles et Premier Ministre de la Côte d'Ivoire, qu'il explique aux ivoiriens les véritables raisons de la non réunification du pays.

Finalement quel sens donné à cette cérémonie de commémoration du premier anniversaire de la flamme de la paix à Bouaké, en présence du Président du Burkina, sinon des centaines de millions gaspillés au moment où le peuple a du mal à s'offrir un repas par jour. Au delà des actions symboliques, le peuple a besoin de véritable volonté politique de GBAGBO Laurent et de "son fils" SORO Guillaume pour enfin sortir le peuple de cette crise entretenue, car nous sommes vraiment fatigués.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site