Côte-d’Ivoire présidentielle apaisée et régulière ? « Des risques de polarisation » selon l’expert indépendant de l’ONU

 

L’Expert indépendant de l’ONU lance un appel pour des élections apaisées, libres et régulières

Mohamed ayat sortie daudience

ABIDJAN / GENEVE (12 octobre 2015) – L’Expert indépendant sur le renforcement de capacités et de la coopération technique avec la Côte d’Ivoire dans le domaine de droits de l’homme, Mohammed Ayat, a exhorté ce jour les autorités ivoiriennes à créer les conditions favorables à une élection présidentielle apaisée, libre et régulière.

« En ce début de campagne électorale, j’aimerais rappeler l’importance de ces élections pour l’avenir de la Côte d’Ivoire. Ces élections devraient constituer un tournant majeur fertilisant le processus de dépassement des crises vécues précédemment par le pays. La Côte d’Ivoire a besoin de paix et de démocratie pour pouvoir continuer à se développer économiquement et humainement, et pour renouer avec son passé de pays d’ouverture et d’inclusion », a affirmé M. Ayat.

« Le respect des droits de l’homme lors du prochain processus électoral est un élément central pour garantir un suffrage libre et régulier qui traduit la véritable expression de la volonté politique du peuple ivoirien », a-t-il souligné.

Les conventions internationales ratifiées par la Côte d’Ivoire protègent un certain nombre de droits humains fondamentaux dont la jouissance est déterminante pour le bon déroulement du processus électoral.

« J’exhorte les autorités à respecter strictement et de manière non-discriminatoire le droit de réunion pacifique afin de promouvoir le pluralisme et un cadre apaisé pour des élections démocratiques et inclusives », a ajouté M. Ayat.

 

« Concernant les arrestations de plus de 50 personnes, dont des membres et sympathisants de l’opposition, et l’interdiction des manifestations prévues les 10 et 26 septembre 2015, j’exhorte les autorités à veiller à ce que nul ne soit détenu pour la simple expression de son opinion ou pour avoir exercé son droit de réunion pacifique», a ajouté l’expert des droits de l’homme.

Les autorités ivoiriennes doivent à tout moment veiller à l’encadrement des manifestations dans le respect des droits de l’homme, en agissant avec le maximum de retenue et en évitant l’usage de la force, sauf en tout dernier recours en cas de violation de la loi et toujours dans le respect des principes de légalité, nécessité et proportionnalité.

«Les responsables politiques doivent, quant à eux, éviter les provocations et les discours incitant directement ou indirectement à la violence, à la haine et à la discrimination. Les responsables politiques doivent rester extrêmement vigilants pour ne pas créer ou attiser des tensions dans un contexte sensible où il existe des risques de polarisation au sein de la société ivoirienne », a souligné M. Ayat.

« La communauté internationale a le regard fixé sur les développements de l’expérience ivoirienne en cours. Celle-ci devrait et elle peut certainement réussir pour le bien commun de tous les Ivoiriens», a enfin affirmé l’expert indépendant.

FIN

M. Mohammed Ayat (Maroc), l’Expert indépendant sur le renforcement de capacités et de la coopération technique avec la Côte d’Ivoire dans le domaine de droits de l’homme, a été nommé par le Conseil des droits de l’homme dans sa résolution 26/32 avec un mandat qui a commencé le 1er décembre 2014. Son mandat a été renouvelé en juin 2015 pour une période d’un an.

Les experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site