Présidentielle 2015/ Charles Konan Banny fait la cour à l’électorat féminin

Banny campagne 2015 0001

Le Candidat Indépendant à la Présidentielle de 2015, ex premier ministre et président de la CDVR (Commission dialogue, vérité et réconciliation), Charles Konan Banny a présenté le lundi 12 octobre 2015, un pan de son Programme de Gouvernement axé sur le genre féminin, au cours d’une rencontre avec les femmes du District d’Abidjan qui s’est tenue à son QG (Quartier Général) de campagne.

Pour cette première sortie publique à Abidjan, après l’étape de Dabou (samedi 10 octobre 2015), S.E.M. Charles Konan Banny a brandi une matrice de vingt et une (21) recommandations contenues dans son projet de société relatives à la gente féminine.

En vue de l’amélioration du vivre ensemble et de la réconciliation nationale, le candidat Charles Konan Banny propose de redorer l’image de la femme, en lui accordant la place qui lui convienne sur le plan socioéconomique et politique.

Il a expliqué qu’il s’agira dans l’ensemble ‘’d’institutionnaliser de nouvelles pratiques pour une grande portée politique et sociale des femmes aux instances décisionnelles ; réviser les codes et lois discriminatoires qui défavorisent les femmes ; améliorer leur pouvoir d’achat, créer des institutions de micro-finance dans divers secteurs du monde informel et associatif, en vue de l’alphabétisation et de l’autonomisation des femmes’’. 
Selon le candidat Charles K. Banny, les femmes doivent bénéficier ‘’d’un système d’évaluation des travaux domestiques en vue de leur prise en compte dans l’économie nationale. Il entreprend de construire également des centres psychosociaux pour la prise en charge des femmes victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire et surtout créer des institutions parallèles pour l’enfant victime’’.

Il entend par ailleurs ‘’accroître les moyens d’action de la direction de la Protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse, mais aussi introduire dans les cours élémentaires l’apprentissage de certaines valeurs traditionnelles, sans oublier de codifier les activités et actions des femmes ayant le statut de Première Dame’’.

« Je ne fais pas de la démagogie, ce que j’ai dit, je l’ai fait quand j’étais Gouverneur. Par exemple, la création de la banque régionale de solidarité pour tous ceux qui ont des idées, mais qui n’ont pas les moyens financiers pour les concrétiser» a déclaré le candidat indépendant Charles K. Banny.
Cependant, avant de présenter son projet de société aux femmes aux fins de solliciter leur électorat, il a vivement souhaité qu’il n’y ait plus de violence en Côte d’Ivoire lorsqu’il s’agit de course au fauteuil présidentiel. Charles K. Banny a insisté sur la nécessité d’un dialogue attendu entre le Président Alassane Ouattra et les opposants (CNC).

« Nous devons discuter et moi je suis disposé à le faire. Nous allons continuer à le dire à tous ceux qui croient avoir tout bouclé. C’est très sérieux, je ne permettrai pas que d’autres aient des agendas cachés » a indiqué Charles K. Banny.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site