Présidentielle : 120 observateurs de l`Union Européenne en Côte d`Ivoire

Le chef de la Mission d’observation électorale de l’union européenne (Moe ue), en Côte d’Ivoire, Cristian Preda, a animé, ce vendredi 15 octobre à Abidjan, une conférence de presse relative à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain.


A l’invitation du gouvernement Ivoirien et de la Commission électorale indépendante (Cei), l’Union européenne a déployé une mission d’observation en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’élection présidentielle dont le premier tour est fixé au 31 octobre 2010. Cette mission a pour objectif d’observer l’ensemble du processus électoral en vue de fournir une évaluation impartiale, indépendante et neutre. En statuant sur la conformité du processus avec les normes et engagements nationaux et internationaux en matière d’élections démocratiques.

Pour le chef de la mission, sa structure vise entre autres à encourager un climat de confiance et de transparence, dissuader les velléités de fraude. Aussi, devra-t-elle renforcer le respect de la loi et des droits de l’homme et surtout aider à la résolution des conflits. Selon Cristian Preda, la Moe est composée de 120 observateurs de 22 nationalités européennes.


Avec l’ouverture de la campagne présidentielle, 32 observateurs sont déployés et resteront sur le terrain pour évaluer le processus électoral dans son entier. A une semaine de l’élection 62 autres renforceront l’équipe pour «observer le scrutin, le dépouillement et toutes les étapes menant à l’annonce des résultats officiels ».

M. Cristian Preda n’a pas caché sa satisfaction quant à leur présence en Côte d’Ivoire. «C’est un grand honneur pour nous d’avoir été invités par les autorités Ivoiriennes à accompagner ces élections présidentielles tant attendues. J’espère sincèrement que les électeurs ivoiriens pourront se mobiliser pour ces élections dans un climat serein et que les parties prenantes sauront jouer de leur sens de responsabilité », a-t-il indiqué. A l’en croire, 48 heures après le scrutin présidentiel, la mission rendra public une déclaration préliminaire sur ses premières conclusions. Et que « la mission restera dans le pays pour la observer la période post électorale. Un rapport final complet, comprenant des recommandations pour les prochaines élections sera publié dans deux mois suivant la fin du processus électoral », a conclu le chef de la mission.
Franck YEO ; Publié le samedi 16 octobre 2010   |  Fraternité Matin

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. raymond koulaye 31/10/2010

ok le vote s'est passé dans la quiétude mais très lente
lent ce qui empêchement le maximum de voté

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site