Mme Dominique Ouattara au clergé catholique: "Alassane Ouattara est un homme tolérant"

Présidentielle
© Le Patriote par DR
Mercredi 13 octobre 2010. Abidjan. Le Nonce Apostolique, Mgr Ambroise Madtha (photo) et Mgr Daniel Dadiet, président de la Commission nationale "Paix et Justice" ont échangé avec Mme Dominique Ouattara au siège du parti



 

 

Huis clos puis séance plénière. La Commission nationale « Justice et Paix » de la conférence épiscopale, a échangé pendant plus d’une heure avec le Rassemblement des Républicains. En l’absence de son Président, le Dr Alassane Dramane Ouattara, c’est son épouse Dominique Ouattara, accompagnée de Mme Henriette Dagri Diabaté et une délégation qui ont reçu la délégation conduite au cabinet de la rue des Jardins (II Plateaux) par Monseigneur Ambroise Madtha, Nonce Apostolique et Monseigneur Daniel Dadiet, président de la Commission nationale « Paix et Justice ». L’épouse du candidat Ouattara, a indiqué à ses hôtes qu’ « Alassane Dramane est un homme tolérant. Alassane et moi, nous sommes mariés, il y a 19 ans. Dans notre famille, malgré la pluralité des confessions (lui est musulman, moi je suis catholique, nos enfants sont protestants et catholiques), nous avons fait de la tolérance, la justice et le partage, les valeurs fondatrices de notre foyer » Mgr Ambroise Madtha, Nonce Apostolique, a, à l’occasion, remercié les Républicains pour tous les efforts consentis sur le chemin de la paix. « (…) Vous avez fait des efforts pour que la Côte d’Ivoire retrouve sa stabilité d’antan et cela se manifeste par le fait d’aller à des élections justes et transparentes », a dit le Nonce Apostolique. Avant d’ajouter : « La Paix est un comportement. Nous sommes tous des hommes et des femmes faibles. Chacun de nous a des opinions divergentes. Soyez un pont de dialogue et de coopération constructive » La secrétaire générale du RDR, Mme Henriette Diabaté, a expliqué à la délégation hôte, que le Président du RDR est un homme de paix. Puis elle a partagé sa conviction profonde : « Nous espérons gagner ces élections pour proposer autre chose aux Ivoiriens » Cette rencontre qui s’est déroulée dans un climat convivial, a débuté et s’est terminé par la prière. Signalons que cette commission, selon son porte-parole, Dr Kaudjis Ouffoumou, invite à la vérité, à la paix, à la justice pour des élections sans violence.

Coulibaly Brahima

Publié le jeudi 14 octobre 2010   |  Le Patriote



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site