Lancement de la campagne: Bouaké sous pression

Par amycocos | 16/10/2010 | 03:42:53
L’Adj. Amoudi en compagnie de Mr TOURE Lanciné commissaire régional CEI (vallée du Bandama) à la sortie du centre du lycée NANAN YAMOUSSOU de Dares-salam à Bouaké (ph Amy)

::Article de la rédaction de Koaci.com en Côte d’Ivoire ::

Tout le monde le sait, la campagne est ouverte officiellement ce vendredi matin. Mais à Bouaké, capitale du centre de la Côte d’Ivoire où nous avons visité certains QGs des partis politiques, l’heure est à la mise en place des stratégies déjà élaborées pour la conquête de l’électorat.

A l’état major du FPI (majorité présidentielle) le matériel de campagne est arrivé hier nuit à bord de plusieurs camions KIA, cependant des militants rencontrés ruminent leur colère en douce et prétendent attendre une satisfaction financière d’abord avant d’aller sur le terrain car selon eux la somme proposée (à savoir 50.000frs cfa pour chaque groupe de personnes) par les responsables locaux du FPI est dérisoire pour le travail qu’on leur demande.

Quant aux militants et sympathisants du partie du docteur Alassane Dramane OUATTARA, « ce n’est pas le moment de se laisser distraire, le temps court ; il faut que tout nos gars obtiennent leurs cartes d’identités et d’électeurs pour qu’ils aient l’esprit tranquille pour être attentifs aux mots d’ordre de campagne » nous a laissé entendre un responsable du RDR.

Par ailleurs, il faut noter que tout le monde n’a pas encore reçu sa carte d’électeur ou sa carte d’identité et pourtant le temps presse. Cet état de fait mais une pression critique sur les requérants en attente.

A part quelques affiches au format A4 du président sortant, on ne sent pas la grande ferveur de l’ouverture de la campagne présidentielle. Dans nos prochaines éditions nous chercherons à en savoir la raison.

Cela dit, une vraie solidarité de la part des Forces Nouvelles envers la population par rapport à l’aboutissement du processus électoral est perceptible. Car nous avons surpris à maintes reprises l’Adjudant TRAORE Amoudi de la compagnie guépard du Cdt CHERIF Ousmane entrain de distribuer de la nourriture et de l’eau fraîche aux accesseurs des centres de distributions de cartes d’électeurs et de cartes d’identités. Sans oublier la mise à leur disposition de sa voiture (une HUMMER H2) pour transporter les responsables, les représentants de la CEI et les documents de ces différents centres. Ainsi que l’assistance financière des éléments des FAFN qui assurent la sécurité de ces dits centres. Pour le moment tout se passe dans un calme catholique.

Amycocos, correspondant de Koaci.com à Bouaké

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site