Campagne Présidentielle: La Communication du RHDP supérieure à celle de LMP

Depuis le 15 octobre 2010, la campagne présidentielle a été officiellement lancée en Côte d’Ivoire. Tous les 14 candidats sont sortis battre campagne aux quatre coins du pays. Fait remarquable, la bataille communicationnelle dans le District d’Abidjan fait en ces moments rage.

Les mieux en vue sont les affiches des candidats du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la paix) et celles de LMP (La majorité présidentielle). Un matraquage monstre dans le but de « pêcher » les voix encore septiques. Un récent sondage évaluait leur nombre à 37% des votants, plus de 2 millions d’électeurs ne sachant encore pour qui voter. Les communicants des équipes de campagne les plus nanties (Bédié-Ouattara-Gbagbo) ont donc sorti le grand jeu et tout leur savoir faire.

Quand La communication du RHDP remet ses candidats en pôle position et fait douter le camp présidentiel

Les chargés de communication au RHDP durant cette présidentielle démontrent dans l’ensemble leur professionnalisme et leur savoir-faire. Au niveau des affiches grand format (sur les panneaux publicitaires), la différence est nette. Leurs affiches montrent le plaisir du candidat, visible avec le peuple et dans le peuple. Alassane Dramane Ouattara (ADO) et Henri Konan Bédié (HKB) gagnent ainsi une solide longueur d’avance sur leur principal opposant, le président sortant Laurent Gbagbo (LG). Leurs ingénieurs en communication ont pour ainsi dire et sans se tromper, eu les nez creux en mettant en exergue l’aspect socioculturel des élections, qui concernent tout le peuple et pas un seul individu. Le sens légendaire du PARTAGE africain, tiré tout droit du terroir local. Cela s’exprime sur et dans les images des candidats, grands formats. S’ils ne sont pas avec des compatriotes paysans, étudiants ou élèves, jeunes cadres, bébés, ils posent avec les travailleurs ou travailleuses ou autres classes sociales.

Des images fortes, souvent émotionnelles. « Et ! c’est ADO-la dont les gens parlent mal-là qui a bébé en main ? Vraiment les gens sont méchants ». Ces propos sont d’une dame ménagère avec laquelle, nous avons emprunté le même taxi wôrô-wôrô en partance pour la commune de Yopougon, la plus grande et la plus peuplée des communes de Côte-d’Ivoire. Combien d’Ivoiriens et Ivoiriennes sont tombés sous le charme des images fortes et chaleureuses que dégagent la majorité des candidats du RHDP ? Ce sont des affiches qui battent campagne seules ! Qui présentent les candidats notamment, ADO à la mesure de l’ambition, être au pouvoir pour le bonheur de toute les couches socioprofessionnelles de son pays. Par contre, la communication de LMP a laissé un goût amer à des millions d’Ivoiriens et Ivoiriennes, même aux militants du FPI (Front populaire ivoirien).

Des professionnels ou des saboteurs ? Stéphane Fouks, Euro-RSCG, Aboké, Sauyet, Communicateurs bénévoles, Cyclone, Nadi Bamba, Marcel Gross, Leader’s Team, Soumahoro Ben, Lombardo etc.

Au regard du manque de professionnalisme dans ce qui a été entrepris autour de la communication du président de LMP, on se demande si les responsables ne jouent pas contre leur candidat. Dans tout le District d’Abidjan, sur tous les prospectus, Koudou Gbagbo Laurent est seul. Soit en veste ou en chemise bleu. On nous dira peut-être que c’est une stratégie. Malheureusement pour ces stratèges, cette stratégie est interprétée comme du one man show ou carrément de l’égoïsme, de la suffisance (Ndlr reproche récurrente des ivoiriens faite à  la refondation). Quand on se souvient que, pas plus tard que, avant-hier le candidat lui-même affirmait sur les antennes qu’il vaut mieux se référer à l’original qu’à « la photocopie », il est clair que la communication de Gbagbo ne reviendra pas sur ce que ces adversaires ont déjà présenté. Orgueil? Quelle imagination peut produire ce groupe hétéroclite afin de booster l’image du candidat de LMP ? Une image qui est celle du refus de partager avec le peuple ? Arrogance ? On attend de voir. A mi-parcours, la bataille de la communication est à l’avantage du RHDP.

L’écart affiché et les réactions des populations dans cette première phase rapproche le RHDP du palais présidentiel, cela ne fait aucun doute. On se confond en conjectures. Les moyens colossaux déployés par LMP ont-ils été utilisés par des professionnels en communication ou par des personnes habituées aux gains faciles de l’argent détourné ?

Pour sûr, les multiples publicités du candidat de LMP solitaire, commencent par fâcher les Ivoiriens. « D’où tire-t-il tout ce argent ? (…) Gbagbo est seul, à qui il montre ses dents ? Pourquoi les autres candidats sont dans le peuple et lui qui se réclame du peuple, est seul ? », se demandent des badauds. 

Sériba Koné depuis Abidjan pour Le Journal de Connectionivoirienne.net ; octobre 22, 2010

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site